8:42
Alexandre Andersonder @StefanWand
«Lorem ipsum dolor quetuma somderd»

    28.04.2017
    OBERSON ABELS récompensée pour ses excellents services en droit fiscal et commercial

    OBERSON ABELS a été consacrée comme la meilleure étude de Suisse dans le domaine du droit fiscal selon l'enquête récemment publiée par le Temps et Bilanz. OBERSON ABELS est également recommandée pour ses services de premier plan en droit commercial, en particulier dans le domaine des fusions et acquisitions, du private equity & venture capital, du droit des sociétés et du droit des contrats, ainsi qu'en compliance, droit bancaire et marchés de capitaux

    Nous sommes fiers de cette reconnaissance au service de nos clients !

    PDF
      24.04.2017
      OBERSON ABELS Lausanne : nous avons déménagé !

      Depuis le 24 avril 2017, nous avons le plaisir de vous accueillir dans nos nouveaux locaux lausannois à l'avenue de la Gare 12A.

        11.04.2017
        Guide professionnel Chambers 2017

        Nous sommes heureux d'annoncer qu'une année après sa création, l'étude OBERSON ABELS a été reconnue comme leader en Suisse dans les domaines de la fiscalité, du droit des sociétés, des fusions & acquisitions et du droit bancaire et financier.

        Plusieurs associés ont été reconnus individuellement comme leader dans leur domaine :

        Xavier Oberson, Pierre-Marie Glauser, Frédéric Vuilleumier et Jérôme Meyer pour la fiscalité;

        Sébastien Bettschart et Stefan Eberhard pour le droit des sociétés et le domaine des fusions & acquisitions;

        Antoine Amiguet pour la réglementation des placements collectifs.

        Par ailleurs, Philipp Fischer a été désigné comme Up and Coming Individual dans le domaine du droit bancaire et financier.

        Pour obtenir des informations supplémentaires :

        www.chambersandpartners.com/Europe/firm/114707/oberson-abels-sa
        www.chambersandpartners.com/Global/firm/114707/oberson-abels-sa

          21.02.2017
          Taxer les robots ?

          Xavier Oberson, professeur de droit, a donné la Leçon d'ouverture du semestre de printemps de l'Université de Genève.

          Le développement de l’intelligence artificielle commence à avoir des conséquences fondamentales sur tous les aspects de notre vie et de notre travail.

          Les robots remplacent progressivement certaines activités humaines dans les secteurs des services et de l’industrie. Ceci n’est pas sans impact sur le marché de l’emploi mais aussi sur les recettes fiscales et de sécurité sociale qui y sont associées.

          En parallèle, les besoins de sources de financement risquent de prendre de l’importance avec l’accroissement des personnes se retrouvant sans emploi.

          Une imposition des robots pourrait être une solution. C’est la thèse avancée par Xavier Oberson.

          Selon lui, la création d’une personnalité juridique propre pourrait ouvrir la voie à une imposition des robots. Dans sa présentation, il a évoqué les questions fondamentales d’ordre juridique, économique et éthique que soulève ce concept. Il s’est également exprimé sur les difficultés de la mise en œuvre de cette nouvelle capacité contributive.

          Xavier Oberson est professeur de droit fiscal suisse et international à l’Université de Genève et président d'OBERSON ABELS. ll est également le fondateur et le directeur du LL.M. Tax de l'Université de Genève.

          PDF
          01.07.2016
          Nous avons le plaisir de vous annoncer que Geneviève Page est devenue associée de l’Etude.
          Geneviève Page a étudié le droit à l’Université de Lausanne. Active plusieurs années dans le département fiscal d’une fiduciaire internationale, elle a ensuite travaillé pour l’Etude Oberson Avocats de 2004 à 2016 et pour Oberson Abels SA depuis février 2016. Experte fiscale diplômée depuis 2006, elle a également obtenu son brevet d’avocat en 2014. Parallèlement à son activité d’avocate, Geneviève Page enseigne dans le cadre de plusieurs programmes universitaires, notamment le CAS Finance et Comptabilité de l’Université de Lausanne, le LLM Tax de l’Université de Genève ainsi que l’AISTS MAS in Sport Administration. Elle donne également régulièrement des conférences, notamment dans le cadre de l’OREF dont elle est la présidente  de la commission des séminaires.  

          Ses domaines de prédilection couvrent la fiscalité suisse et internationale. Elle conseille tant la clientèle privée (réorganisation patrimoniale, expatriés, impôt d’après la dépense, fiscalité des artistes et sportifs) qu’institutionnelle (restructurations, fusions et acquisitions, plans de participations de collaborateurs). Elle est également spécialisée dans la fiscalité de la prévoyance et des assurances. Geneviève Page intervient régulièrement dans le cadre de négociations avec les autorités fiscales et lors de procédures contentieuses devant les instances judiciaires.

          Pages